Post

Combattez la maladie

Ce n’est pas normal d’avoir mal et de ne pas être entendue. On se shoote à des médicaments pour vivre comme vous. 

Quand on est malade, on prend conscience que la vie est une chance. 
Si un médecin ose vous dire que c’est dans votre tête, ne l’écoutez pas, allez en consulter un autre, puis visez plus haut. 
Combattez la maladie, le regard des gens, les critiques et les douleurs. Vous êtes courageuses.Mon enfer a commencé début 2015 par des maux de tête, des vomissements et des douleurs dans les oreilles. Lors de ma première visite aux urgences, les médecins ont d’abord suspecté une méningite, mais ce n’était pas ça. Le jour suivant, j’étais incapable de me lever, de manger. Je suis restée allongée toute la journée. Puis tout s’est enchaîné : des visites aux urgences à répétition, des hospitalisations, des examens qui ne donnaient rien, des médicaments à outrance et des médecins toujours incapables de poser un diagnostic.J’ai eu mes toutes premières règles à l’âge de 10 ans. Depuis, c’est la période que je déteste le plus dans le mois. J’envie ces femmes qui arrivent à faire taire leurs douleurs avec simplement un comprimé ou deux. Car pour moi, c’est toujours le même calvaire : je suis pliée en deux, je vomis, je ne dors pas, je perds beaucoup de sang. J’ai d’affreuses bouffées de chaleur, mal au dos, je ne tiens plus sur mes jambes… En clair, mon mal prend possession de mon corps.

label: les douleurs,des médicaments,Combattez la maladie,

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire